Dans ce rapport , Haïti est classée 33 ème sur 187 pays avec un taux de mortalité des moins de cinq ans estimé à 129 pour 1000 naissances vivantes . Alors qu'en République Dominicaine ce taux est de 49 pour 1000. Cuba est ex-aequo avec les Etats-Unis suggérant un taux de 8 pour 1000 . Et le pays de la région ayant affiché le plus faible taux de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans est le Canada avec seulement 6 pour 1000 naissances vivantes .

Le taux élevé de mortalité infantile en Haiti est lié à des problèmes graves de santé et de nutrition notamment. Les jeunes enfants haitiens sont plus de 65 % à ne pas avoir accès à des activites psychomotrices qui favorisent leur épanouissement , a fait remarquer le représentant de l'Unicef en Haiti , Rodney Phillips. Il a appelé les chefs de gouvernement et les responsables de développement à investir dans la petite enfance. « c'est la meilleure stratégie pour empecher les germes de la pauvreté , de l'aliénation , de la haine et du desespoir de prendre racine » a déclaré M.Phillips qui a rappelé que les trois premières années de la vie d'un enfant représentent la meilleure chance pour batir une société dont les membres seront en bonne santé , heureux et productif.

La prochaine session extraordinaire de l'Assemblée Générale des Nations-Unies en septembre 2001 sera consacrée aux enfants .