Le Ministre de la Justice condamne sérieusement le comportement des déportés, dimanche dernier au pénitencier national.

Camille Leblanc met en garde ces indésirables de la justice américaine qui risquent de devenir des condamnés en Haïti, souligne t'il. Le Ministre Leblanc avertit les repris de justice que le gourvernement peut mettre fin à leur réinsertion.

Dimanche soir, des déportés avaient bruyemment réclamé leur libération. Cette situation a conduit à un affrontement entre les agents de l'APENA et les déportés. Plusieurs blessés ont été enregistrés.

Les Etats-Unis avaient renvoyés en Haïti des criminels en Haïti. Il s'agirait de ressortissants haïtiens. La justice haïtienne devrait avoir à traiter 500 de ces cas.