L'opposition haïtienne appelle les institutions internationales de financement à ne pas décaisser de fonds au bénéfice du gouvernement en place. Cet appel a été réitérité ce mardi 12 septembre par l'opposition, lors d'une rencontre avec une délégation du FMI, en visite d'information en Haïti. Pour les dirigeants de l'opposition, le décaissement des fonds serait une reconnaissance tacite des élus du 21 mai. L'ex sénateur Paul Denis, de l'Organisation du Peuple en Lutte (OPL) fait le point sur cette rencontre avec les membres de la mission technique du FMI.

Selon les sources gouvernementales, cette mission technique du FMI est en Haïti pour évaluer la situation économique, et favoriser l'élaboration d'un programme provisoire sous la supervision du FMI.

Après l'installation du nouveau président en 2201, le FMI entend aider à la mise en place d'un programme de réduction de la pauvreté et faciliter la croissance économique.