La foire technologique “ Infotel Expo” organisée par le Group Croissance s’est tenue le week-end écoulé à Hinche . Le chef-lieu du département du Centre est célébre pour la résistance des Cacos (paysans armés) à l’occupant américain le siècle dernier avec l’épopée de Charlemagne Péralte.

A 137 kilomètres de route en terre battue de Port-au-Prince fraichement aménagée par le Conseil National des Equipements (CNE) , Hinche s’installe dans le haut Plateau Central d’Haiti . A l’entrée de la ville un cimetière auquel tout visiteur doit faire face . Mais ce centre urbain est bien vivant et très accueillant avec une structure espagnole . La place au milieu, l’église et les édifices publics autour . Bientôt les hinchois se préparent à fêter les 500 ans de création de la ville en 2003. Le Centre se prépare non seulement à présenter au monde sa production ,mangue et une variété de pintades mais surtout un patrimoine régional. La Cathédrale de Hinche est l’une des plus anciennes de la Caraïbe .

Si Hinche est connu pour son enclavement , la cité de Charlemagne Péralte a également un grand côté rebelle et aime à se montrer grand. Au delà des clivages politiques entre le Mouvement Paysans de Papaye (MPP) de Chavannes Jean Baptiste (Opposition ) et la Fanmi Lavalas ( parti au pouvoir) , la foire Infotel qui a réuni des milliers de jeunes désireux de lier connaissance avec les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) notamment l’Internet a eu lieu avec la collaboration remarquée du maire Lavalas James Joseph et de Bazelais Jean Baptiste, frère de Chavannes. M. Joseph , l’actuel maire est accusé par le MPP d’avoir tiré à bout portant sur l’un des frères de Chavannes Jean Baptiste lors de la manifestation de l’organisation paysanne contre le régime Lavalas ,il y a environ un an .

James Joseph , un homme au teint noir ,portant des verres , apparemment poli et gentil était le bras droit du maire Dongo Joseph récemment limogé par le régime Lavalas après une longue réputation de cow-boy dans le Centre . Aujourd’hui , M. Joseph remplace son collègue du parti viré par le président de la République . Visiblement c’est un maire sans prétention face à un MPP foncièrement anti-Lavalas . Mais James Joseph prêche l’apaisement face aux accusations du mouvement de Chavannes Jean Baptiste.

Hinche foyer de tension , Il y a environ un an, est plutôt calme ces derniers temps . En dépit de son enclavement géographique, la cité de Charlemagne Péralte a donné l’exemple avec Infotel .