Dans un point de presse , le mercredi 13 février , le directeur départemental de l'Ouest , Hermione Léonard, a fait état d'une bonne gestion de la sécurité à l'occasion des trois (3) jours gras . La police a annoncé un bilan de trois (3) morts (un par balle, un par arme blanche et le dernier par inanition) , 195 blessés et 74 arrestations. La PNH précise que les morts ne sont pas liés au défilé.

D'autres sources font état d'un nombre plus important de blessés . Pour les deux (2) premiers jours , la direction de la protection civile avait avancé le nombre d'environ 250 blessés répartis comme suit : dimanche 10 février : 80 blessés dans les postes avancés et 70 à l'Hôpital de l'Université d'Etat d'Haiti (HUEH). Des informations recueillies à l'HUEH pour le lundi 11 février font état de 102 blessés. Le troisième jour gras, les postes médicaux avaient enregistré jusqu'à minuit 10 blessés et 44 à l'HUEH .

Selon la directrice de la protection civile , Yolène Suréna , les blessures sont de plusieurs types entre autres brûlure et arme blanche . D'autres sources indiquent aussi un nombre important de blessés par coups de matraque.