Le gouvernement se félicite du succès populaire du carnaval 2002. Ce carnaval baptisé “ je klere sou chemen 2004” a été marqué par certains déguisements retraçant la période indienne d’avant 1492 au règne de Toussaint Louverture en 1801. Un effort a été déployé par le comité d’organisation dans l’ébranlement du défilé qui s’est effectué plus tôt que d’habitude.

Au niveau de la participation, les haïtiens ont répondu présent et beaucoup de compatriotes vivant dans la diaspora avaient fait le déplacement. Le ministre de la Culture , Guy Paul, dont la gestion du carnaval relevait cette année de son ministère se déclare en grande partie satisfait du déroulement des festivités carnavalesques dans la région métropolitaine. M. Paul précise que le comité ad hoc a mis en tout en oeuvre en dépit de ses maigres moyens pour ramener notamment la couleur au carnaval haïtien par rapport aux années précédents. Le ministre de la Culture annonce la formation prochaine d’un comité permanent pour préparer le carnaval 2003 qui doit être, selon lui, une répétition à la grande célébration du bicentenaire de l’Indépendance. Toutefois, Guy Paul reconnait qu’il reste beaucoup à faire dans le cadre de l’organisation du carnaval en Haïti.

Pour sa part , la direction de la Police Nationale d'Haiti (PNH) a félicité les membres de l'Institution et la population pour leur comportement à l'occasion du carnaval qui s'est déroulé du 10 au 12 février 2002.