Le gouvernement haitien envisage de débloquer environ 20 millions de gourdes pour l'organisation du carnaval 2002 prévu du 10 au 12 février 2002 à travers le pays. L'information a été communiquée par le ministre de la culture du gouvernement démissionnaire , Guy Paul. Ce dernier a indiqué que le ministère des finances avait garanti cette somme et annoncé qu'il était prêt à livrer des chèques aux différentes communautés concernées par les festivités carnavalesques.

Le ministre Paul a annoncé que la ville de Jacmel qui organise ce week-end le carnaval national va recevoir plus d'un million de gourdes du comité d'organisation du carnaval supervisé par le ministère de la culture. Dans d'autres régions du pays , l'incertitude pèse sur la réalisation des trois (3) jours gras. A titre d'exemple, la mairie des Cayes fait état d'énormes difficultés économiques pour organiser le carnaval dans la ville. A Port-au-Prince, la capitale , le comité d'organisation va devoir ramener ses prétentions à la baisse , il avait soumis au gouvernement un budget de 17 millions de gourdes.

Dans l'intervalle , la fièvre a gagné une fois de plus la population qui s'amuse follement chaque dimanche en attendant les trois (3)jours gras.