La revue “Conjonction” revient sur le marché après plus d’une année d’interruption. Cette reprise s’est effectuée officiellement, lee jeudi 24 janvier 2002, avec la présentation du numéro 206 intitulé “ Patrimoine”. Des personnalités de la presse et du monde littéraire étaient présents au local de l’Institut Français d’Haïti pour supporter l’initiative. Du nombre, le diplomate français Yves Gaudeul dont l’ambassade subventionne en partie la revue.

Un retour calculé, réfléchi et mûrement préparé pour combler le vide occasionné par l’interruption trop longue de “Conjonction”. Le nouveau numéro, le 206, est totalement repensé de manière à être beaucoup plus attractif. La qualité des images et la disposition des textes répondent à un schéma facilitant la lecture et la compréhension. Donc, tant au niveau de la forme que du fond, la revue se veut un travail de qualité et se propose de satisfaire les besoins de la communauté intellectuelle, indique le directeur de l'Institut Français, Patrick Pautoumier. Le comité de rédaction de “Conjonction” a mis les bouchés doubles pour réaliser le dernier numéro intitulé “ Patrimoine”. Le travail ne s’arrête pas là, bien d’autres séries sont en préparation, a-t-il ajouté.

Le champ d’intervention de "Conjonction" est très vaste. Cette revue s’interresse aux activités culturelles et artistiques, à la production intellectuelle et matérielle… bref au patrimoine national. Et pour faire ressortir les grandes lignes de cette philosophie, "Conjonction" a titré “patrimoine” le 206 ème numéro. Guy Maximilien, l’un des membres du comité de rédaction soutient qu’il existe une relation étroite entre la population et son environnement. Dans le souci de diffuser ses informations à un plus large public, "Conjonction" compte distribuer ses numéros dans les universités à l’étranger comme cela se faisait bien avant l’interruption. Mais, cette fois, "Conjonction" veut aller vite en besogne et envisage d’utiliser l’internet. En ce sens, un site Web sera construit avec une base de données très riche à partir de laquelle, il sera possible de remonter à des articles publiés par la revue en 1946.

Pour maintenir la revue en vie, la direction entend rentabiliser ses activités. L’abonnement pour trois (3) numéros par mois est fixé à 450 gourdes en Haïti, l’équivalent de 400 francs pour les pays européens et 60 dollars aux Etats-Unis d’Amérique. Mais ses rentrées seront insuffisantes à en croire le comité de rédaction de Conjonction qui envisage d’ouvrir ses pages aux commanditaires.