L'Institut Français en Haïti (IFH) invite le grand public au vernissage de l'exposition de Roberto Stephenson le vendredi 3 juin 2016 à 6h pm dans les locaux de l'Institut au numéro 99 de l'avenue Lamartinière à Bois Verna. L'exposition se poursuivra jusqu'au 30 juin 2016.

À travers cette exposition, Roberto Stephenson entend nous offrir l'occasion de redécouvrir des objets faisant partie de notre quotidien. Il veut nous amener à porter un nouveau regard sur « des objets presque invisibles dans le Port-au-Prince encombré et bruyant d'aujourd'hui ». En ce sens, « Made in Haïti – art de la débrouillardise urbaine » s'inscrit dans une démarche de sauvegarde, de mémoire et de (re)découverte.

Né à Rome en 1964 d'un père haïtien et d'une mère italienne, Roberto Stephenson a vécu en Europe, en Asie et en Amérique avant de s'installer à Port-au-Prince.

Après une formation dans le graphisme, il a travaillé durant 2 ans comme assistant photographe puis s'est spécialisé dans les photos d'architecture. Ses photos ont été publiées dans plusieurs revues spécialisées mais c'est avec son exposition Urban landscape qu'il a vraiment émergé dans le monde de la photographie. Après avoir vécu à Rome, en Jordanie, en Syrie, en Inde et à Londres, il arrive en Haïti où son travail évolue à travers l'utilisation des nouveaux médias. Adepte de la PAO, il revisite visages et paysages pour recréer ce que l'œil ne peut voir.