La chanteuse américaine de jazz Carolyn Malachi effectue une tournée promotionnelle en Haïti du 24 au 30 avril 2016.

Le Bureau des Affaires Publiques de l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique invite le public en général et celui du département de l'Ouest en particulier à assister à son concert payant qui sera offert à l'occasion de la Journée Internationale de Jazz au Karibe Convention center, (Juvénat), le vendredi 29 avril 2016 à 7:00 p.m. L'artiste haitiano-américaine Félina Baker se produira également sur scène à cette occasion.

Selon un communiqué de l'ambassade américaine en Haïti, Carolyn Malachi et son groupe conduiront des sessions improvisées avec les professionnels de la musique locale à Port-au-Prince et Saint-Marc.

Au cours de sa tournée en Haïti, Carolyn Malachi visitera plusieurs institutions pour des ateliers et des mini-concerts comme Kay Mizik, le MUPANAH, Restavek Freedom foundation, la Haiti Education and Leadership Program (HELP), et le Jazz Band du Collège Catts Pressoir.

La tournée de Carolyn Malachi est supportée par l'Ambassade des Etats-Unis dans le but de promouvoir la musique Jazz en Haiti, et symbolise la volonté du gouvernement américain de continuer à travailler avec le gouvernement haïtien et le secteur privé, à promouvoir la compréhension mutuelle entre les cultures haïtienne et américaine, et à encourager les institutions culturelles et touristiques locales.

La chanteuse Carolyn Malachi est originaire de Washington et de Baltimore. Elle excelle dans le Blues, le Jazz mais aussi R'n'B, notamment avec son titre “Orion”, nominé aux Grammy Awards et qui figure parmi les «top 10» à la radio. Très investie dans la lutte pour l'éducation pour des femmes, Carolyn Malachi utilise sa musique pour toucher son public et l'inciter à réfléchir sur les grands débats de notre époque. Carolyn Malachi développe une sonorité unique et très américaine, qui assume un mélange Hip Hop-Jazz très moderne.

Carolyn Malachi est accompagnée de ses musiciens: Wes Walkins (Batterie), James McKimey (piano) et Jarel Araham (Basse).

EJ/Radio Métropole Haïti