Le ministre de la culture et de la communication, Olsen Jean Julien, indique que son ministère et les municipalités sont impliqués dans l'organisation du carnaval 2009.

Le ministère s'occupe de l'orientation, de l'évaluation et de la supervision du carnaval tandis que les opérations sur le terrain sont confiées aux municipalités. " Le Carnaval, évènement majeur qui mobilise plus d'un million de personnes, n'est pas confié uniquement à une mairie qui n'a pas les moyens pour gérer cette activité", assure le ministre Jean Julien. Il soutient que le gouvernement se souciant des problèmes de distorsions n'a pas confié l'organisation du carnaval uniquement à la Mairie de Port-au-Prince.

Dans une interview accordée à radio Métropole, le ministre de la culture a confirmé la diffusion du Carnaval haïtien sur Internet et sur Island TV en Floride. " Il fau élargir l'espace du carnaval aux communautés haïtiennes à l'étranger", dit-il soulignant que cette stratégie permettra d'augmenter les ressources financières.

Olsen Jean Julien garantit que le Pay per view est l'une de des meilleures options pour vendre le carnaval aux communautés haïtiennes de la diaspora. " Il faut 400 000 dollars pour faire la promotion auprès de la chaîne spécialisée" révèle M. Julien estimant que cette stratégie est trop risquée aujourd'hui. Toutefois il explique que le ministère a lancé une campagne de pour vulgariser le carnaval haïtien à l'étranger.

Plus de 1 000 billets (20 dollars) de lotonaval auraient été vendus aux Etats-Unis ces derniers jours.

Par ailleurs, le ministre de la culture se réjouit de l'implication de plusieurs institutions dont l'Institut de Sauvegarde du Patrimoine national (ISPAN), la Bibliothèque Nationale, L'école Nationale des Arts (Enarts) et l'Université d'état Haïti (UEH) dans le carnaval. Une exposition sur le carnaval haïtien se poursuit jusqu'au 17 mars.

De plus il informe que des groupes d'étudiants de la INAGHEI, Faculté des sciences Humaines et Faculté d'Ethnologie réalisent un travail de recherche sur le carnaval.