Toto Laraque a décidé de faire ses adieux à la scène haïtienne et de partir découvrir les grandes plaines du nord. Il aura préféré la rigueur du climat à la rigueur de la vie. Cela peut se comprendre… Ce bon vivant, grand blagueur, qui n'a pas arrêté d'apporter ses ingrédients épicés à la cuisine musicale de nombreux groupes haïtiens, nous manquera.

Sa simplicité, sa voix railleuse et sa présence, tout simplement, sera appréciée au concert d'adieux à Culturenet, situé à la rue Audin à Port-au-Prince le vendredi 6 octobre dès 6h30 du soir.

Philippe Laraque, dit Toto, est né à Port-au-Prince (Haïti), le 15 septembre 1953 de parents Haïtiens. Dès l'âge de treize ans, il a commencé à jouer de la musique, car chez les Laraque, en bons jérémiens, l'art en général a toujours fait partie de la vie familiale.
On se rappelle surtout de Toto Laraque au sein du Caribean Sextet qui animera dans les années 70 de nombreuses soirées passées dans les annales de l'histoire, à l'Auberge, à Kenscoff notamment et à Dingeling à Delmas. Compositeur, guitariste et chanteur, il poursuit sa carrière, et son dernier disque compact sur le marché, contient non seulement de nouvelles compositions, mais aussi un rappel des anciens succès du groupe « Caribean Sextet ».

Vous êtes tous invités à Culturenet ce vendredi 29 septembre pour partager avec Toto Laraque, des moments qui se font de plus en plus rares.